Des signes qui ne trompent pas

Terroir melon

Aujourd’hui, tous les melons, que l’on trouve dans le commerce, possèdent un taux de sucre garanti par le producteur, et vérifié.

Il existe par ailleurs certains signes distinctifs parmi lesquels des Indications Géographiques Protégées (IGP) que vous pouvez trouver sur les étalages des primeurs et et des grandes et moyennes surfaces :

3 IGP :

  • Le « Melon du Haut-Poitou » (dans le Centre-Ouest) présent de juillet à septembre
  • Le « Melon du Quercy » (dans le Sud-Ouest) présent de juillet à septembre
  • Le « Melon de la Guadeloupe » présent de novembre à mars

Une demande d’IGP est toujours en cours pour le Melon de Cavaillon.

Ces différentes IGP signent des melons de grande qualité et distinguent des productions et des savoir-faire très spécifiques.

Il existe aussi un melon Label Rouge produit dans le département de l'Hérault.

A noter : Des démarches sont en cours pour mettre en avant la qualité du melon dans des zones bien délimitées comme le melon « 1ère fleur du pays Cathare » dans le département de l’Aude ou bien le melon de Lectoure-Nérac sur les départements du Gers et du Lot et Garonne.

Quels que soient les terroirs, on retrouve toujours les mêmes indicateurs pour déclencher la récolte : les parfums sont de plus en plus odorants, les premières feuilles au-dessus du melon commencent à jaunir, la cicatrice pédonculaire apparaît... La cueillette peut alors commencer !

Retour en haut de page