Le melon : Les 3 bassins de production

Le melon charentais... d’où vient-il ?

Bien que l’on trouve des productions de melons dans les départements de Charente et de Charente-Maritime, le melon « charentais » est une appellation commerciale et en aucune façon une mention d’origine territoriale de production.

En France, au niveau des plantations, on dénombre plusieurs modes de production qui permettent d’étaler les récoltes du mois de mai pour les plus précoces (bassin Sud-Est) au mois d’octobre pour les plus tardifs (bassin Centre-Ouest) sans oublier le Bassin Sud-Ouest, qui est le deuxième à rentrer en production. On dénombre les melons sous « abris », les melons sous « chenilles », les melons sous « bâches » et les melons de « plein champ ».

Le melon charentais « vert » est essentiellement produit au Maroc et en Espagne. Bien qu’il soit également produit en Espagne, le melon charentais « jaune »  est majoritairement produit en France dans 3 bassins de production (Sud-Est, Sud-Ouest et Centre-Ouest) qui totalisent en moyenne 244 500 (1) tonnes par an (en 2014).

Melons de nos régions

Les trois principaux bassins de production sont :

- Le bassin Sud-Est : 97 000 tonnes (PACA, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes)

- Le bassin Sud-Ouest : 58 000 tonnes (Aquitaine, Midi-Pyrénées)

- La région du Centre-Ouest : 84 000 tonnes (Poitou-Charentes, Centre, Pays de la Loire)

La production européenne s’élève à 1 834 000 tonnes en 2014 (2)

L’Espagne devance l’Italie en production. La France arrive en troisième place au niveau européen pour la production de melon.(2)


(1) source  Agreste, donnée semi-définitive, juin 2015 
(2) source EUROSTAT, juin 2015


Survolez sur la carte ci-dessous
pour en savoir plus

Production
 
Retour en haut de page